Gaspi Numérique

Agir pour la réduction de l'empreinte écologique

des arbres

L'empreinte écologique des Datacenters...

Avec le développement du Big Data, les centres de données sont un véritable symbole de la croissance du numérique. Leur impact écologique, qui était encore minime il y a 15 ans, représente désormais

4% de la consommation électrique mondiale

Un data center consomme autant d'électricité que 30 000 habitants européens. Ainsi, les 182 centres de données présents sur le territoire français en 2016 concentre 8% de la consommation électrique nationale

L'empreinte écologique des internautes

Les internautes sont responsables de 50% des gaz à effet de serre internet. Nous étions 3,5 milliards d'internautes en 2016 (47% de la population mondiale) et d'après Google nous dépasserons les 5 milliards en 2020 (+30%).

Il est donc nécessaire de sensibiliser ls internautes sur leur impact écologique et les gestes permettant de réduire leur empreinte carbone.

Les Emails :

Plus de 12 milliards de mail sont envoyés chaque heure dans le monde, émettant au total 50 Giga watt Heure, soit la production électrique de 18 centrales nucléaires pendants une heure... 10 milliards de mails corespondent à 4 000 allers-retours Paris/New York...

L'envoi d'un mail avec pièce jointe de 1Mo dégage 19 grammes de CO2 et sa consommation électrique est équivalent à celle d'une ampoule pendant une heure

La pollution invisible du net

"Nos mails consomment bien plus d'énergie qu'on ne le pense et émettent du CO2 même si on ne les imprime pas ".

Réduire le nombre d'emails pour réduire l'empreinte écologique :

 

Les réalités de l'empreinte numérique :

  • Selon CISCO, d'ici 2021, la capacité de stockage des Datacenters devrait encore être multipliée par 4.

  • Selon Gary Cook de Greenpeace :  "Une vidéo comme Gangnam Style visionnée 2,7 milliards de fois sur la planète, a consommé l'équivalent de la production annuelle d'une petite centrale".

 

Mesures possibles :

  • Garder seulement les emails nécessaires. En effet un message conservé dans la boite mail fait tourner des serveurs, qui vont scanner nos mails en permanence.

  • Se désabonner des newsletters qui ne vous concernent pas ou ne vous intéressent pas.

  • Compresser les pièces jointes et envoyer les photos en basse résolution.

  • Limiter le nombre de destinataires lors de l'envoi d'un mail.

Sources : https://urlz.fr/8dEW et https://urlz.fr/dBox

Précisions du Collectif Ecoprod :

  • "Transporter un octet nécessite 2 fois plus d’énergie que pour le stocker pendant 1 an"

  • "La gestion de l’environnement des serveurs engendre des émissions de CO2 et d’autres effets nocifs sur l’environnement. Les Datacenters consomment à eux seuls 3% de l’électricité mondiale."

Recommandations :

  • "Une solution ? Dématérialiser ! Est-ce bien utile de tout imprimer ? Une lecture à l’écran est parfois suffisante. Ne donner des versions papier que sur demande ; de préférence, les envoyer par email, les mettre sur un serveur FTP ou un site."

  • "Travailler à distance pour réduire les déplacements" 

  • "Limiter le nombre d'envoi de courriers physiques"

  • "Lors du développement des projets et de la préparation des tournages, dématérialiser les échanges d’informations grâce aux emails, à des conférences en ligne (échange vocal et partage de fichiers sur le web), à un serveur FTP où les clients téléchargent les divers éléments (plus rapide, moins coûteux et plus efficace)."

  • "Explorer les vidéos-conférences et téléconférences, afin de réduire les déplacements – et le temps de transport – dus aux réunions."

  • "Prévoir dès l’amont l’organisation du travail et la méthode de transfert et d’archivage des fichiers numériques. Outre la fluidité ressentie durant l’élaboration du film, cela limite les gaspillages d’espace et de transfert inutile de données."

  • "Pour éviter d’envoyer des disques durs : travailler en ligne via Internet sur serveur FTP pour le suivi et la validation du montage sur des images compressées est un gain de temps et de déplacements."

  • "Penser au poids : le transfert des données impacte bien plus que leur stockage. Un fichier natif en résolution maximale sera compressé pour être transféré via Dropbox, Google Drive, sur FTP ou en privé sur Vimeo ou Youtube."

  • "Pour le travail à distance, des logiciels et applications facilitent le travail collaboratif en simultané. Les portables sont équipés de caméras et micros qui permettent de dialoguer avec des postes fixes équipés."

  • "Les serveurs ne sont souvent utilisés qu’à 20% de leur capacité. La virtualisation de machines permet de réduire drastiquement les ressources en matériel, en volume de stockage utilisé, en puissance de climatisation, etc. Cela limite également les coûts machine et maintenance."

  • "Compensation Carbone : elle ne doit intervenir qu’après la mise en œuvre d’un maximum de solutions décarbonées, pour compenser le reste d’émissions de CO2"

  • "Aspects sociétaux : une attitude responsable tient compte de l’environnement, mais également de ses parties prenantes, de l’attention portée à ses collaborateurs jusqu’à l’engagement sectoriel, en passant par les voisins des bâtiments et les associations."

  • "En changeant quelques habitudes, on gagne du temps et de l’argent."

Source : Ecoprod
 

Cinécowork contribue significativement à la réduction du nombre de mails et newsletters

Depuis son lancement : 


Informations partagées via Cinécowork* : 52833

Mails économisés : 52735

Soit une moyenne de 113.41 mails économisés par utilisateur

* Ce chiffre est fourni par InterStis et obtenu en effectuant la somme des produits des informations partagées par le nombre de destinataires de ces informations

Nos partenaires :

Cinecowork-02.png